Outils personnels
Aller au contenu.

Sections
Vous êtes ici : Accueil Members yomguy News Parisson Party !
Actions sur le document

Parisson Party !

Vendredi 24 Février : 101 Fridays au Project 101 : 44, rue de La Rochefoucault 75009 Paris

Année 00, Parisson.


Parisson
, structure de création sonore et multimédia nouvellement crée par le compositeur Jean-Philippe Renoult, le chercheur acousticien Guillaume Pellerin et l’ingénieur du son Bertrand Jeannot, fête sa naissance au Project 101. Fort d’une esthétique pointue dans tous les domaines de la réalisation audio, d’une équipe de consulting acoustique et de design sonore, ainsi que d’un pôle Linux de programmation multimédia, l’équipe Parisson nous offre une séance d’écoute haut de gamme avec bulles de champagne, et une séance dancefloor avec bulles de savon. Au programme :

21h – 22 h : «1 heure de bulles pour les oreilles » : séance d’écoute Radio Art et Field Recordings avec sound system augmenté (prototypes à tuyères Haliaetus).


    • Les travaux sonores de l’Atelier Sound Drop, Nuit Blanche 2005, Paris.
      avec Dinahbird, Gael Segalen, Aki Onda.

      Entre radio art, installation sonore et visite guidée dans le quartier de la Goutte d’Or, Paris, Sound Drop est une dérive scénarisée et balisée par des pièces sonore inédites. Elles sont le fruit d’explorations et reportages réalisés dans la Goutte d’Or par une équipe de collecteurs sonores et d’artistes en résidences .

      - « Couture » 3’58 et « Bazar » 2’31 par Gael Segalen
      - « Music Box » 3’32 par Dinahbird
      - « Goutte d’or / Poissonnière » 5’18 par Aki Onda

    • « I Could Never Make That Music Again » 21’15 par L-R (aka Jean-Yves Leloup & Jean-Philippe Renoult).
      Crée pour l’exposition Radiodays à la gallerie De Appel Gallery à Amsterdam, « I could never make that music again » est une pièce sonore, à la fois vocale et musicale, composée d’extrait d’interviews de nombreux compositeurs et musiciens électroniques, enregistrés par Jean-Yves Leloup et Jean-Philippe Renoult durant ces quinze dernières années. Chacun évoque ici différentes questions liées à leur rapport à la machine et aux technologies, leur inspiration et parfois leur histoire personnelle. Loin du strict format documentaire et radiophonique, L-R jouent ici sur les rencontres et collages entre des mots et des fragments de musiques électroniques, issus des recherches laborantines des années 50 et 60. Se croisent, se décroisent, se superposent et se répondent donc ici, les voix de (par ordre d’apparition) :
      Fred Judd, Derrick May, Stacey Pullen, Autechre, Matmos, Alec Empire, A Guy Called Gerald, Mad Mike, Coldcut, Mixmaster Morris, DJ Shadow, Kid Koala, Steve Reich, Claude Lévêque, Rioji Ikeda, Richie Hawtin, Richard James, Thomas Brinkmann, Mantronix, Christian Fennesz, Squarepusher, The Residents et Tony Morley.

    • « Edifice » 6’15. par Jean-Philippe Renoult.
      Cette composition sonore est exclusivement nourrie de fields recordings respectivement enregistrés à la gare de chemin de fer d’Helsinki et dans une exposition consacrée à l’écoute et aux nouvelles technologies d’audition à destination des malentendants au V&A museum de Londres.

    • « Song Of The Brewery » 20’10 par Dinahbird et Jopo Stereo.
      Horspiele en avant-première de sa diffusion sur Kunst Radio le 16 Avril 2006.
      (http://www.kunstradio.at) « Song Of The Brewery » est à la fois une création radiophonique et une installation sonore. Elle a été initialement présentée avec un système de diffusion multicanal dans le clocher de l’église St Anne-Shandon à Cork (capitale Européenne de la Culture 2005).

22h – 2h : Party « Go Bang Ruff Classics » avec les DJs Jean-Yves Leloup, Jopo Stereo et Jano B.


Entrée sur donations (1€ adh.)


 

Powered by Plone    Debian    Usable in any browser